Tag Archives: Ganga

Book : Epic Engineering. Great Canals and Barrages of Victorian India

image1Epic Engineering. Great Canals and Barrages of Victorian India, Beechwood Melrose Publishing, 2013

Alan Robertson and Jeremy Berkoff

“In India in the early nineteenth century, young British officials in their twenties could find themselves in charge of huge projects. With little or no relevant experience, they had to learn on the job.

Proby Cautley designed and built the Ganges Canal. Over 700 miles long, it remains the biggest construction in the world built without mechanical help – using only man and animal power, wheelbarrows and shovels. In the south of India, his rival and exact contemporary Arthur Cotton built a barrage across the four-mile wide Godavari river, turning its vast delta into productive land.

The achievements of Cautley and Cotton were recognised by knighthoods and public acclaim. But they were completely different in characters and they quarrelled fiercely and publicly. This is their story.”

A review of the book in the Hindu

ENGIND Seminar : Bérénice Girard – Controversies on a sacred resource. The engineers and the management of the Ganga. Religion, Environment and Development.

IMG_2601Le troisième atelier de l’ANR ENGIND – Ingénieurs et société en Inde coloniale et post-coloniale se tiendra le 20 Avril 2015

de 14h à 17h, en salle 638, CEIAS-EHESS, 6e étage, 190-198 avenue de France, Paris. 
Métros : Bibliothèque (ligne 14) ou Quai de la gare (ligne 6)

Bérénice GIRARD (Doctorante – CEIAS – ENGIND)

Discutante : Olivia Aubriot (Centre d’Etudes Himalayennes – CNRS)

Controverses sur une ressource sacrée : les ingénieurs et la gestion du Gange, entre religion, environnement et développement.  

English below

La situation environnementale dégradée du Gange émerge comme un objet de politique publique lorsque Indira Gandhi, Premier Ministre, demande la réalisation d’une étude complète sur l’état du fleuve. Le contexte politique est favorable, la conférence de Stockholm a eu lieu en 1972, le Water (Prevention and Control of pollution) Act a été voté en 1974 et le gouvernement d’Indira Gandhi investit la question environnementale. De manière concomitante, la première association de protection du Gange est créée en 1982 à Bénarès, proche du Parti du Congrès. Le premier projet de lutte contre la dégradation environnementale du fleuve, le Ganga Action Plan, est lancé en 1986 par le nouveau Premier Ministre, Rajiv Gandhi, depuis Bénarès.

Le champ se structure alors autour de la question de la pollution du fleuve, alors que la construction de barrages (non seulement sur la Narmada, mais aussi sur la Bhagirathi, la construction du barrage de Tehri ayant commencé en 1978) fait l’objet de nombreux mouvements d’opposition en Inde. Tout un ensemble de controverses entourent la question de la pollution, et les débats se structurent principalement autour de questions scientifiques et techniques. Au début des années 2000, le contexte politique et environnemental, lié au Gange, évolue.

Continue reading