Book: The Engineers and the Great Depression

André Grelon (ed.), Les Ingénieurs de la Crise. Titre et Profession entre les deux guerres., Paris, Editions de  l’EHESS, 1984

« L’entre-deux-guerres a été pour les ingénieurs une période d’une très grande importance. A cette époque, leurs conditions de travail se modifient, leurs rôles dans les entreprises se transforment, leur position dans la société est en pleine évolution. La grande crise des années trente agit à cet effet comme un révélateur : les ingénieurs prennent conscience qu’ils sont menacés à la fois de l’intérieur parce qu’ils forment un groupe de plus en plus hétérogène et de l’extérieur par les risques de déqualification professionnelle et de déclassement social. Ils sont donc amenés à se défendre en cherchant à obtenir un statut qui définisse une qualité intrinsèque de l’ingénieur : ce sera la bataille pour la protection du titre d’ingénieur. Cet épisode revêt une grande signification dans leur longue histoire, car c’est sur la base des acquis des années trente que s’est construit l’ingénieur contemporain. Ce livre relate pour la première fois la lutte de ce groupe socio-professionnel pour préserver et renforcer son identité : il analyse les raisons de ce mouvement et en décrit les modalités. Il montre aussi que les problèmes auxquels ont été confrontés les ingénieurs français étaient communs à ceux de toute l’Europe : il jette ainsi les basés d’une histoire européenne des ingénieurs. »

 


Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *