Book : Une histoire des ingénieurs civils des mines

Marco Bertilorenzi, Jean-Philippe Passaqui et Anne-Françoise Garçon, Entre technique et gestion, une histoire des « ingénieurs civils des mines », XIXe-XXe siècles, Paris, Presses des Mines, 2016

Présentation générale 

Les « ingénieurs civils des mines », longtemps restés dans l’ombre de ceux du Corps des mines, ont pourtant exercé une influence décisive dans le processus d’industrialisation en France et ailleurs. Issus tout d’abord des Écoles des mines de Paris et de Saint-Étienne, auxquelles se sont ensuite ajoutées celles d’Alès, de Douai, de Nancy, et enfin de Nantes et d’Albi, les ingénieurs civils des mines ont été, au cours des XIXe et XXe siècles, des acteurs majeurs, omniprésents, de l’industrialisation.

À quoi est due une telle réussite ? Le « complexe technique » des mines est intrinsèquement lié à d’autres industries, telles que la métallurgie et la chimie, et implique la maîtrise de compétences diversifiées, étoffées, afin de mener une exploitation rationnelle des ressources nationales. Cependant, les seules compétences techniques sont insuffisantes ; elles doivent être associées à une maîtrise complète de la gestion et de l’administration d’une entreprise industrielle, un savoir-faire dont disposent les ingénieurs civils des mines.

Table des matières

Préface …………………………………………………………………………………………………………..9

Philippe JAMET

Introduction ………………………………………………………………………………………………….13

Marco BERTILORENZI, Jean-Philippe PASSAQUI, Anne-Françoise GARÇON

Première Partie

Les ingénieurs civils et les mines : des profils de carrières

L’École des mines de Saint-Étienne, ses “produits” et son conseil de perfectionnement ……………..29

Marco BERTILORENZI

La formation à l’École des mines de Paris ………………………………………………………..51

Jean-Philippe PASSAQUI

Les Gadzarts dans l’industrie minière (1870-1939) ………………………………………………77

Alexandre GIANDOU

L’ingénieur civil des mines polytechnicien ou les apparences du corpsard ……………87

Hervé JOLY

François de Wendel ………………………………………………………………………………………..99

Philippe MIOCHE

Un ingénieur civil des mines au « pays de la houille blanche » ……………………………113

Anne DALMASSO

Deuxième Partie

Les ingénieurs civils dans les mines à l’international

Les ingénieurs civils et le processus d’industrialisation de l’Algérie, 1850-1960 …….127

Yamina BETTAHAR

French Civil Engineers in the Spanish Mining Industry ……………………………………143

Miguel A. LÓPEZ-MORELL & Miguel A. PÉREZ de PERCEVAL VERDE

Les ingénieurs civils des mines dans l’industrie du nickel en Nouvelle-Calédonie .163

Yann BENCIVENGO

Les élèves portugais de l’École des mines de Paris …………………………………………..175

Ana CARDOSO de MATOS

La formation des ingénieurs des mines en Russie ……………………………………………191

Irina GOUZEVITCH & Dmitri GOUZEVITCH

Professionalisation and identity in the twentieth century british coal industry …….203

Andrew PERCHARD

 

Troisième Partie

Le tissu industriel de la formation : quelles interconnexions ?

L’École des mineurs et l’offre stéphanoise d’enseignement scientifique …………….233

Renaud d’ENFERT

L’ingénieur civil et l’enseignement technique dans le Nord de la France …………..245

Stéphane LEMBRÉ

L’innovation pédagogique à l’École des mines de Nancy …………………………………255

Françoise BIRCK

La figure managériale des ingénieurs civils des mines ……………………………………..267

Marie-Reine BOUDAREL

Les stages des ingénieurs civils des mines de Saint-Étienne……………………………..291

Nadine DUBRUC

Les imbrications complexes entre technologie, ingénierie et SHS ……………………..305

Guy MINGUET

 

Quatrième partie

L’innovation chez les ICM : entre théorie et pratique

Henri Fayol, théoricien de l’entreprise innovante ……………………………………………..315

Armand HATCHUEL & Blanche SÉGRESTIN

Du tandem Henri Fayol-Pierre Chevenard au duo Pierre-Marie Fourt et Jean Morlet……………..325

François DUFFAUT

Le lancement de l’informatique à l’École des mines de Saint-Étienne ………………..335

Robert MAHL

Cyrille Grand’Eury (1839-1917) ………………………………………………………………………349

Claudine FONTANON

Les enseignements de chimie à l’École des mines de Paris au XIXsiècle ………….353

Virginie FONTENEAU

Les écoles des mines et la constitution de la mécanique chimique ……………………369

Laurent LE MEUR

Conclusions …………………………………………………………………………………………………383

Dominique BARJOT

Bibliographie ………………………………………………………………………………………………395

Index …………………………………………………………………………………………………………..413

Auteurs ………………………………………………………………………………………………………..425


Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *